FER

FER

restructuration / extension de maison

Il s’agit de la réhabilitation/extension d’une maison d’habitation de forme archétypique (le volume parallélépipédique surmonté par un toit en tuile à double pente, ou maison « Monopoly ») située dans un quartier résidentiel à 5 km de Genève, pour une famille avec 4 enfants.

A l’origine seul le premier étage était habitable, le rez-de-chaussée étant dévolu au garage – aujourd’hui des chambres.

Toutes les pièces de vie se trouvent donc au premier étage.

Le programme est complexe et issu d’intentions croisées. Il comprend une nécessaire réorganisation de la maison qui passe par la création d’une véritable entrée, l’intégration d’une meilleure distribution, l’apport de lumière naturelle au centre de la maison et la création d’une connexion directe du séjour (R+1) au jardin.

Il s’agit aussi d’anticiper l’évolution future de la famille et rendre possible la réutilisation de certaines pièces.

Ainsi, 2 parties du RDC (un studio pour une future location et une chambre pour une jeune fille au pair) deviennent semi indépendantes et accessibles depuis l’extérieur.

Enfin il s’agit d’anticiper la sur-isolation par l’extérieur de la façade de la maison à venir et d’intégrer de nouveaux systèmes de chauffage.

L’expression architecturale des extensions – existantes ou créées – se distingue du volume simple original. Le bois et ses différentes mises en oeuvre comme double peau, filtre solaire et/ou visuel, bardage est le matériau des extensions, en opposition avec le blanc des crépis du volume «monopoly».